Projet urbain et architectural à Seilh

divers, logement collectif

  • Lieu Seilh (31)
  • Maître d'ouvrage Europan, Commune de Seilh
  • Équipe de maîtrise d'œuvre Christophe Blamm (Architecte mandataire), Goubert&Landes
  • Type de mission Concours
  • Calendrier 10 mois

Des axes de circulation orientés nord/sud relient les différents pôles géographiques de l’agglomération toulousaine. Ils en tissent le réseau principal, traversent le site et y définissent des tranches. Ces tranches s’écartent graduellement à l’image de l’ancien tissu urbain en lanières. La dilatation progressive se lit d’ouest en est tout autant que d’ouest en est. Des « fils rouges » de circulations sont tissés. Les parcelles définissent des espaces de vies ou des vides. Une place naît. Les équipements s’y greffent. Comme le semis du jardinier, les lieux de vie se propagent et colonisent le site.

Dans la périphérie nord-ouest de Toulouse, Seilh et le SIVOM de Blagnac Constellation appartiennent à un territoire qui connaît un très fort développement économique et urbain. Plusieurs équipements et infrastructures d’échelle métropolitaine seront réalisés à proximité du site Laubis : transfert du Parc des Expositions du Grand Toulouse, extension d’un parc d’activités aéronautiques (site EADS), prolongement d’une ligne de tramway, construction d’importants programmes de logements (ZAC Andromède). Dans un contexte de mutation accélérée et de croissance démographique forte, le projet Europan vise à anticiper ces transformations. Il s’inscrit dans la problématique générale de maîtrise des extensions urbaines dans un milieu périurbain de faible densité.

Mobilité – Champs sociaux
Des lignes parallèles, chacune avec sa fin propre, représentant les différents types de mobilité, servent de vecteurs générateurs d’une trame viaire, un quadrillage transversal fondé sur des agencements nés de l’agriculture.

Habitat – Typologie
La déclinaison typologique proposée rythme l’urbain au grès des décalages et des percées opérées : l’habitat est pensé entre densité et porosité, entre stabilité et mouvement.

ut Curabitur elementum elit. nec ut amet, Aliquam Nullam